AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 les vies dansent (yōko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
âge : dix-sept ans.
avatar : a.p.
crédits : moi.

MessageSujet: les vies dansent (yōko)   Mer 6 Juil - 21:26


un,
deux,
trois,
petits pas sur le sable blanc.
un,
deux,
trois,
et autant de respiration.
sur l'océan, le soleil va bientôt fondre, se laisser avaler, immense, magnifique.
un,
deux,
trois,
le vent est doux, il me caresse, mes lèvres s'étirent en un faible sourire.
sous ma chemise, mon haut de maillot de bain écrase ma poitrine. je n'ai qu'une envie : comme l'astre rouge, me laisser couler dans les vagues.
j'attends la nuit.
personne ne doit voir ça.
non, personne.
je veux, pour les inconnu(e)s, rester aël, le gentil petit garçon au sourire trop doux, aux mains trop fines, à la taille un peu trop marquée, à la voix trop légère, presque effacée.
j'esquisse un pas de danse, maladroit (toujours) et laisse l'écume caresser mes orteils (délicieuse morsure de l'eau trop fraîche sur ma peau trop chaude). trop vite, les vaguelettes s'attaquent à mes mollets, mon jean plus clair que le ciel enserre plus fermement mes jambes.
j'oscille.
avant,
arrière,
un,
avant,
deux,
arrière,
trois,
avant,
et,
plouf,
c'est le déséquilibre qui me pousse, mesquin et invisible, ce sont les flots qui me rattrapent, fidèles, toujours là,
juste
là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : 29
avatar : kiko mizuhara
crédits : wkoi.

MessageSujet: Re: les vies dansent (yōko)   Mar 12 Juil - 21:29


Le fruit noir qui coule le long des joues, une tomate mûre, juteuse à la limite de l'érotisme. La radio Sony attachée en bandoulière qui crache la voix de Nina, humeur indigo. Ici les musiques résonnent comme les échos d'une civilisation sous-marine. C'est une très belle fin de journée. Elle a ramené l'enfant au peintre sur la plage et rentre comme chaque soir à pas lents, attendant l'heure bleue comme un mois plus tôt elle attendait le bus. Un garçon plonge dans les vagues, un garçon qu'elle voit pour la première fois. Elle trouve la scène étrange. Ce gamin seul dans la mer face au coucher du soleil, décor grandiose pour acteur amateur. Alors elle s'assoit, la radio plongée dans le sable, lèche ses doigts un à un puis s'essuie sur son jean. Elle regarde le spectacle dans le spectacle. For there's nobody who cares about me, i'm just a poor fool that's bluer than blue can be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

les vies dansent (yōko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vies croisées ( cherchez la lettre absente ) à suivre
» WENDY chienne croisé caniche âgée d'1 an TRESOR DE VIES
» A l'aube de nos vies [PV: Ly'] *CLOS*
» Quand le chat n'est pas là, les souris dansent... OU PAS !! [Pv Bulle et Flamme]
» Quand le chat n'est pas là, les souris dansent ! [Ming Yue]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
océan mer ♒ :: la plage. :: la plage.-