AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 SOIE, LIN OU L'AUTRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
âge : dix-neuf envolées.
avatar : ella c.
crédits : angel*

MessageSujet: SOIE, LIN OU L'AUTRE   Lun 8 Déc - 11:29

« tu es là, un jour, une nuit
au bord du gouffre, près des falaises
à tanguer, fortement, à minuit
à toucher les étoiles, estomper ton malaise. »
angel*/alexia/ella c/LES JOURS S'EN VONT, JE DEMEURE/(©loceandelavie, tumblr)

   
AÉLIA, JUSTE

   
   
métamorphoses

Aélia, jolie petite douceur.
Souffle de vent sous tes pas, tu voles avec ta longue robe qui recouvre ton corps. Ingénue, l'ange tombée du ciel, tu intimides de ton sourire niais et tes yeux remplis d'étoiles. Tu es si fragile, regarde toi,
tes lèvres rosées, qui semblent trembler
tes longs cheveux qui te cachent du monde, à l'abri
tes yeux bleus océan, fais bien attention à ne pas te noyer.

Aélia, Aélia, Aélia.
Sensualité, un souffle s'échappe puis la langue danse pour prononcer ton prénom.
Il faut le murmurer, le garder secret, le chuchoter. T'appeler pour ne pas te faire peur, lentement, chaque syllabe.
Pas trop fort, pour ne pas t'effrayer.

Aélia, silhouette lascive.
Ton corps qui se mouve au rythme de tes battements de cœur, tes formes qui s'imaginent, qui se dessinent, dans les esprits. Prisonnières des mains qui te maintiennent, sous des caressent érotiques. Tu es si désirable, regarde toi,
tes lèvres charnues, véritable appel au pêché
tes cheveux qui caressent les corps
tes yeux bleus étoilés, qui font voyager.

Aélia, Aélia, Aélia.
Sensualité, un souffle s'échappe puis la langue danse pour prononcer ton prénom.
Il faut le savourer, s'en délecter, ne jamais s'en lasser. Le répéter, encore et encore, si fort, dans un gémissement, un cri, peut-être même te le crier.
Pour ne pas que tu t'en ailles.

   
la nuit je mens

C'est ton corps qui s'envole, des ailes poussent dans ton dos, tu les sens, ça gratte, ça pique, mais ça fait du bien quand ça fait mal. Tu te déploies de tout ton être, dans un gémissement qui fait rugir l'homme en dessous de toi. Métamorphose. Tu deviens un autre, plus forte, qui dirige et va découvrir le monde à sa manière.
Cet autre monde, dans les étoiles, t'y es accro. C'est pas ta faute, t'as avalé trop de poussière d'étoiles et maintenant il te faut ta dose.
T'es une camée.
A chaque virée, des tâches viennent prendre place sur ta peau, sur ton nez et tes joues, des grains de folie, multitude de points de plaisir, tes voyages interdits, vos plaisirs partagés.
Tu te constelles le corps, à coups de bleu, de violet, même des jaunes. Il faut qu'ils soient là, tout le temps, sinon ça va pas. Non. Il te faut tes étoiles dans le ventre, des chatouillis entre les jambes, la chaleur sur le cou, ton corps qui s'envole.
Sinon t'es en manque.
En manque de vie.
En manque de lui
ou lui
En manque d'étoiles,
En manque.


   
mise en situation

Citation :
il y a ce vieux loup de mer sur le port, il n'a plus qu'un pied à terre, il est prêt à embarquer - vers où, l'infini ? l'horizon ? ses yeux tombent sur toi. il te regarde, il te connaît à force. sa voix est un peu rauque. - qu'est-ce que tu fous encore ici, gamine ? t'en as pas marre de dessiner des galaxies sur ta peau ?
   

Tu déambules sur les pavés de la rue. un à un, ils défilent sous tes yeux. tu marches à l'envers des autres, à reculons pour rentrer moins vite. mais après tout, il n'y a personne d'autre que toi sur la route, alors peut-être marches-tu droit ?
il est très tard, même la nuit en a eu marre, elle est partie se coucher. elle t'a laissé finir seule. tu es parti de chez l'autre, vous en aviez marre d'avoir vos corps collés l'un à l'autre, les coups sont partis et les étoiles sont tombés sur votre étreinte. c'est tout ce qu'il vous fallait alors vous vous êtes séparés, non sans garder une trace de l'autre.
ce matin, c'est ton bras qui est douloureux, le vent t'agresse de sa force monstrueuse. juste là, sur ta nouvelle comète. t'aurais bien envie de te perdre dans la mer, mais les vagues n'en seraient pas moins agressive sur toute ta voie lactée.

il est trop tôt, même le soleil a du mal à venir dire bonjour. il n'y a que le vieux loup qui est assez ragaillardi pour contrer le temps. vos regards s'entrechoquent. à force, il n'y a que vous deux, à cette heure, près du port. et c'est forcé, vous vous croisez, le temps d'une seconde avant de t'évanouir ou l'éternité d'une conversation.
parfois c'est toi.
- qu'est-ce que tu fous encore ici, gamine ? t'en as pas marre de dessiner des galaxies sur ta peau ?
parfois c'est lui.
t'as l'impression que ce sont toutes tes galaxies qui se réveillent. c'est ton sang qui pulse. tes étoiles ont un cœur, il bat trop fort quand on les remarque. tes constellations sont à toi, elles sont ton secret, bien que tu te partages avec eux.

- qu'est-ce que tu fous toujours là-bas, le vieux ? t'en as pas marre de partir au large, tout seul ?

vous échangez un sourire complice, vous vous connaissez à force.
il s'en va, souvent. à chaque fois, t'as l'impression de lui dire adieu, qu'il va voguer vers le paradis, se faire engloutir ou bien charmer par une sirène. tu penses ne jamais le revoir.
alors, tu lui lances un baiser, de ta main fragile.
et tu changes de direction, vers sa maison à lui. tu vas te faire soigner à coup d'amour.


Dernière édition par Aélia le Lun 8 Déc - 18:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : gamine.
crédits : timtim (peach')

MessageSujet: Re: SOIE, LIN OU L'AUTRE   Sam 2 Juil - 16:56

demoiselle toute belle, voilà ta fiche. I love you
je viens de la relire et je suis toujours aussi amoureuse de tes mots doux et ta jolie aélia. c'est un plaisir de la redécouvrir
tu peux changer quelque chose si tu veux, sinon, dis-le moi que je déplace (encore) ta fiche chez les validés.

_________________
ALLEZ VIENS,
ON S’EMMÈNE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : dix-neuf envolées.
avatar : ella c.
crédits : angel*

MessageSujet: Re: SOIE, LIN OU L'AUTRE   Dim 3 Juil - 18:29

oh, merci tout plein. je dois bien avouer que c'est aussi une redécouverte pour moi, c'est chouette.
je vais laisser la petite comme ça, et la faire vivre. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : gamine.
crédits : timtim (peach')

MessageSujet: Re: SOIE, LIN OU L'AUTRE   Lun 4 Juil - 11:00

tu es officiellement (re)validée I love you I love you

_________________
ALLEZ VIENS,
ON S’EMMÈNE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: SOIE, LIN OU L'AUTRE   

Revenir en haut Aller en bas
 

SOIE, LIN OU L'AUTRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SOIE, LIN OU L'AUTRE
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre
» Tout peut basculer, d'une minute à l'autre. [Luffy!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
océan mer ♒ :: évadez-moi. :: la couleur de ton âme. :: pour la vie il n'est pas d'antidote.-