AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 à s'en brûler la peau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: à s'en brûler la peau.   Sam 6 Déc - 20:14

« ce type là, céz, cézanne. apellez le comme vous le voulez. c'est un type d'une vingtaine d'année. au langage parfois disgracieux, aux réflexions perchées quelque fois. il arrive parfois qu'on ne le comprenne pas. ce qui est sûr c'est qu'on le verra tous les jours, trainé vers les falaises. on ne sait pas trop pourquoi. en fait ; les villageois racontent qu'il y a perdu son petit frère. mais c'est un sujet tabou. même son père n'en parle pas. mis sous silence, comme le départ précipité de sa mère, ailleurs. il faut apprendre à ne pas être trop curieux, vous savez.»
ADOKO/PAULINE/DYLAN RIEDER/les jours s'en vont, je demeure/(©ALESSANDRO BARICCO)

Cézanne, Carr

SILENCE

il y a ce gars sur ce mont de falaise. le vois-tu ?
il te suffit de plisser les yeux.
oui, comme ça.
sa silhouette te semble ainsi plus distincte, n'est-ce pas ?
tu le vois. il se tient debout dos au phare.
ses cheveux violentés par le vent tempêtueux,
claquent son visage sans aucun remord.
son corps se fait gifler,
et la peau nue de ses bras, n'a pas le temps d'avoir froid.

il se tient là,
debout, près du précipice.
et ses pieds trop près du bord peuvent faire penser
que le vent n'a qu'à souffler un peu plus fort
pour le laisser tomber.
là, en contrebas - aux pieds de cette falaise
où les vagues en colère frappent la pierre blanche, mi grise.
les bras de cet océan ne demandent peut être qu'à l'emporter.
refermer ses liens humides et froids, sur son corps ;
puis l'envoyer au plus profond des océans.

tout ça, en silence.
sa respiration si peu audible.
ses mots muets, aussi.
finiront par s'éteindre, là bas,

vingt mille lieues sous les mers.

une peau glacée,
un coeur congelé,
des lèvres violacées.

L'AMANT

ses mains sont rugueuses d'avoir trop travaillées.
c'est à en irriter la peau douce d'une demoiselle.
peut être même à la griffer, à la rougir.

et pourtant, elles s'y risquent toutes.
elles en rêvent, de son corps, de sa bouche, de ses bras forts,
de ses lèvres roses et fines.
"elles ont l'air délicieuses."
"c'est un vice."
"j'ai entendu dire que…"

sa bouche bien dessinée ont cueillis,
beaucoup de baisers
mais aussi, la pâleur et la délicatesse d'une peau vierge.

ses yeux sombres et expressifs restent un bien grand mystère.
cézanne est un amant.
un fantasme de ces dames.
c'en est presque malsain quand on voit le manège qui opère.
ses visites au centre sont presque un événement.
et quand il arrive de croiser son regard, on le fuis pour ne pas trop rougir.

l'innocence de ses gamines,
leur naïveté embelli son image.

pourtant, cézanne n'est pas un bon garçon.
en fait ; c'est un gars qui a toujours vécu là.
un être ordinaire, rien d'exceptionnel.

il n'a connu rien d'autre que cette mer,
il n'a connu rien d'autre que cette terre.

il n'a rien vu de plus perché que la pension.
il n'a jamais voyagé plus loin que le parcours de pèche,
que son père empruntait tous les matins.

parfois il se perd.
à regarder l'horizon, cette eau scintillante
sous ce soleil qui baigne de lumière,
cette terre, perdue, ici et là,
quelque part.


mise en situation

dans son regard noir, tu te perds un peu. elle fume en silence, regarde au loin.
"parle moi d'ici. parle-moi d'ici et je t'emmène ailleurs."


tu es là.
aux pieds de cette falaise abrupte.
elle te surplombe.
tu te sens tout petit.

le vent siffle tellement fort,
que dans tes oreilles, ça souffle.
c'est douloureux mais tu n'y peux rien.

quand tu redescends
quand tu poses ton regard sur la mer,
tu vois une fille là-bas, au loin.
émergée jusqu'à la taille, sa robe pâle flotte.
tu te pinces doucement les lèvres.
c'est une bien douce image qu'elle projette.
offert à tes yeux, tu ne te prives pas, assistes au spectacle.

tu la décris toujours.
sa longue chevelure est aussi sombre
que les bois où tu aimes marcher, le soir.
sa peau est si pâle
que son reflet blanchi l'eau.
sa nuque découverte appelle aux baisers.
perdus là. ici.
sur la courbe de son épaule
ou au creux de son cou.

soudain,
elle tourne la tête et son regard
accroche le tien.
ses sourcils légèrement froncés
ont l'air de te réprimander.
mais tu ne bouge pas.

elle marche, arrive à ta hauteur.
et te demande,
d'une voix si douce
de lui prêter une cigarette.

puis elle fume en silence, regarde au loin.
toi, tu la regardes.
cette fois elle ne dit rien, te laisse faire.
elle te demande simplement de parler.
elle te demande des histoires.
son regard perdu, toujours tout là-bas.

elle te promet de t'emmener quelque part.
et toi, tu ne sais pas quoi dire.
tu te pinces les lèvres,
tu inspires un peu.
et de ta voix un peu grave,
tu contes ce qu'est ta vie,
ici - à almayer.
là, où on aime dire que les bateaux s'y perdent.
que les âmes en peine y puisent un dernier espoir ;
ici, où les gens sont bons.
là, où on aime répéter que la peine n'existent pas.

mais cézanne,
dis,
quels mots voudrais-tu mettre sur tes maux ?

frère, pleurs, meurs.


Dernière édition par Cézanne le Jeu 18 Déc - 18:46, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : gamine.
crédits : timtim (peach')

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Sam 6 Déc - 23:03

pauliiiiine I love you
je suis tellement contente que tu sois là tu m'as manqué et j'ai hâte d'écrire avec toi et de découvrir cézanne et de dévorer tes mots. c'est merveilleux.

_________________
ALLEZ VIENS,
ON S’EMMÈNE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Sam 6 Déc - 23:08

c'est toi qui est merveilleuse ma belle I love you
tu m'as manqué aussi. je t'aime fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : une comète n'a pas d'âge.
crédits : quelqu'un.

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 0:54

bienvenue mademoiselle, j'ai hâte de découvrir ton joli monsieur qui m'intrigue beaucoup, alors écris vite.

_________________
excusez-moi, j’embrasse le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt-quatre ans.
avatar : miller.
crédits : /

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 13:35


pauline, je suis tellement contente de te voir ici.
ça fait tellement longtemps que je n'ai pas écris avec toi. j'ai hâte, hâte de lire tes mots et de jouer de nouveau avec toi.
j'ai hâte de découvrir cézanne. tu m'as trop manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 13:39

adeline I love you
j'suis tellement contente aussi tu sais. ça me manquait. j'donne tellement peu de nouvelles et j'm'en excuse ! c'pas pour autant que je pense pas à vous. à clara, à toi. bref. vous me manquer...
quand j'ai vu le message de clara sur skype je me suis dépêché de revenir ici.

te fais pleins, pleins, pleins de bisouuuuus !

et merci juju, t'es belle I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt ans.
avatar : ira chernova.
crédits : cripsow.

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 15:06

oh, dylan. I love you
j'ai bien envie de savoir ce que tu vas faire de ton personnage. bienvenue

_________________
sous les décombres
de nos édifices sacrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 16:39

ma paulineeeeeeeeeeee.
comme je suis contente de te revoir ici ! avec ce dylan qui te va si bien  
j'ai tellement hâte de te lire et de découvrir ton personnage. (re)bienvenue chez toi ma belle I love you  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 16:40

marine, marine, marine, marineeeeeeeeeee avec ton bel ulysse ! I love you
god que j'suis heureuse de te recroiser ici, aussi !

manon, tu gères tellement I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
crédits : élodie

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 16:47

pauline (tu vas pas te souvenir je crois ...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 16:48

god...j'suis sûre que je sais au fond mais le pseudo me dit rien... :(
tu l'as changé, avouuuue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
crédits : élodie

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 16:51

oui je me cache
achille, pan, sil, et puis d'autres

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 16:52

gooooood, c'est toi élodiiiiiie I love you
pourquoi tu te caches comme ça ?

(pour infos, j'écris ce soir les amours.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : dix-huit comètes.
crédits : same.

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Dim 7 Déc - 19:35

moi aussi ton monsieur m'intrigue beaucoup beaucoup, c'est bien trop mystérieux ça, tu peux pas laisser les doux yeux de dylan à côté de cette fiche toute vide, c'est criminel bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Sam 13 Déc - 19:46

désolé pour mon absence les petits choux.
je fais ma fiche ce soir sans faute I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : gamine.
crédits : timtim (peach')

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Mar 16 Déc - 12:45

rha, que j'aime tes mots et ton cézanne
désolée pour le temps d'attente et voici ta mise en situation :

Citation :
dans son regard noir, tu te perds un peu. elle fume en silence, regarde au loin. "parle moi d'ici. parle-moi d'ici et je t'emmène ailleurs."

_________________
ALLEZ VIENS,
ON S’EMMÈNE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Mar 16 Déc - 18:07

c'est gentil ça I love you
je fais ça rapidement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : Vingt Deux murmures contre les murs
avatar : Hannah Snowdon
crédits : arctic love

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Mar 16 Déc - 18:41

Ho t'es beau, puis tes mots aussi
Et ce pseudo c'est juste rêveur
Bienvenue ici en tous cas

_________________
It comes in waves
I close my eyes
Hold my breath
And let it bury me
I'm not ok
And it's not alright
Won't you drag the lake
and bring me home again?
Who will fix me now?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Mar 16 Déc - 18:43

merci toi I love you
t'es belle aussi, j'avoue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : gamine.
crédits : timtim (peach')

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Jeu 18 Déc - 13:49

je.
voilà. I love you
bien sûr que je te valide.
je te valide dix fois même si tu veux.
juste pour lire et relire tes mots.

sois la bienvenue chez toi, Pauline.

_________________
ALLEZ VIENS,
ON S’EMMÈNE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vingt-quatre
avatar : dylan rieder
crédits : ça va venir

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   Jeu 18 Déc - 16:19

merci ma belle I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: à s'en brûler la peau.   

Revenir en haut Aller en bas
 

à s'en brûler la peau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Peau et le Froid
» Les morts ont tous la même peau
» ★ Laisse moi effleurer ta peau de mes notes... ♫ [TERMINEE]
» Orks à la peau humaine
» La musique dans la peau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
océan mer ♒ :: joue avec moi. :: version quatre.-