AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 LES NAUFRAGÉS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
avatar : xavier dolan.
crédits : swan.

MessageSujet: LES NAUFRAGÉS   Jeu 4 Déc - 21:39

« On contemplait la mer, on écoutait le vent, on se sentait gagner par l’assoupissement de l’extase. Quand les yeux sont remplis d’un excès de beauté et de lumière, c’est une volupté de les fermer. Tout à coup on se réveillait. Il était trop tard. La marée avait grossi peu à peu. L’eau enveloppait le rocher. On était perdu. Redoutable blocus que celui-ci : la mer montante. La marée croît insensiblement d’abord, puis violemment. Arrivée aux rochers, la colère la prend, elle écume. »
ISLANDER/XAVIER DOLAN/(©TURNER/HUGO)

Loki

les mains familières
Les familières, qui frappent et caressent.
Elles cognent, elles abîment.
Elles soulagent aussi.
Elles s'usent sur le bois mort et les cordes rompues.
Les mains s'égarent, elles s'abandonnent.
Elles se reconnaissent, souvent, s'en être connues avant.
Les mains familières sont des sensations, des certitudes.
Tes mains à toi sont coupées, elles collectionnent les cicatrices.
Elles se brisent sur les sentiments, et tes pieds trébuchent sur les échecs.
Sur les amours, sur les larmes qui cessent de couler.
Parce qu'elles n'en ont plus le droit,
parce que la mer les mange,
parce que les mains familières tendent leurs doigts délicats,
pour effacer l'affront, le douloureux destin.
Les mains familières sont des fantômes, elles ont le goût le vent,
l'âcre saveur des souvenirs qui finissent par se confondre avec la brume.
Les familières s'en sont allées. Il n'y a plus que le parfum du sel sur ta langue.

METAMORPHOSES
Dum apud Persas, ut supra narravimus, perfidia regis motus agitat insperatos, et in eois tractibus bella rediviva consurgunt, anno sexto decimo et eo diutius post Nepotiani exitium, saeviens per urbem aeternam urebat cuncta Bellona, ex primordiis minimis ad clades excita luctuosas, quas obliterasset utinam iuge silentium! ne forte paria quandoque temptentur, plus exemplis generalibus nocitura quam delictis.


mise en situation

Dum apud Persas, ut supra narravimus, perfidia regis motus agitat insperatos, et in eois tractibus bella rediviva consurgunt, anno sexto decimo et eo diutius post Nepotiani exitium, saeviens per urbem aeternam urebat cuncta Bellona, ex primordiis minimis ad clades excita luctuosas, quas obliterasset utinam iuge silentium! ne forte paria quandoque temptentur, plus exemplis generalibus nocitura quam delictis.

_________________

    C’est décourageant le sable.
    Rien n’y pousse. Tout s’y efface.


Dernière édition par Loki le Ven 5 Déc - 22:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : gamine.
crédits : timtim (peach')

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGÉS   Jeu 4 Déc - 21:54

oooh dolan
j'ai hâte de voir quelle merveille va devenir ton citoyen - ah ben oui, t'as plus le choix là. dis, tu veux bien me faire rêver ?
je te souhaite la bienvenue ici, en tout cas.

_________________
ALLEZ VIENS,
ON S’EMMÈNE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : une comète n'a pas d'âge.
crédits : quelqu'un.

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGÉS   Jeu 4 Déc - 22:55

bonjour monsieur, bienvenue à l'océan. I love you
le titre me plait beaucoup beaucoup, tout comme dolan sur ton avatar, et le tableau de turner, et j'ai très envie de le découvrir davantage maintenant.

_________________
excusez-moi, j’embrasse le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : dix-huit comètes.
crédits : same.

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGÉS   Ven 5 Déc - 12:28

dooolan, qu'il est beau I love you bienvenue chez toi le tout beau, j'ai hâte de lire tes mots I love you (le titre )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGÉS   Sam 6 Déc - 12:09

j'ai adoré lire ton premier mot, vivement la suite
j'adore le prénom, puis le métier aussi ! bienvenue par ici monsieur I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
âge : vingt-quatre ans.
avatar : miller.
crédits : /

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGÉS   Lun 8 Déc - 1:30

beau beau beau.
j'ai hâte d'en lire plus, bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : 18 ans.
avatar : su min baek
crédits : spotless mind

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGÉS   Sam 13 Déc - 2:51

dolan
j'ai tellement hâte d'en lire plus et de te voir en rp, reviens vite et fait nous rêver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : vain, vin, vingt ans.
avatar : robert l'habit
crédits : tim <3

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGÉS   Sam 13 Déc - 8:54

Loki a écrit:
Sur les amours, sur les larmes qui cessent de couler.
Parce qu'elles n'en ont plus le droit,
parce que la mer les mange

!!!! bienvenue, moi aussi j'ai hate d'en voir plus et je suis d'accord avec tout ce que les autres ont déjà dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
âge : gamine.
crédits : timtim (peach')

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGÉS   Mer 17 Déc - 3:59

coucou toi I love you
ça fait dix jours ou plus que ta fiche a été postée et elle n'est pas terminée du coup, je viens aux nouvelles.

_________________
ALLEZ VIENS,
ON S’EMMÈNE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: LES NAUFRAGÉS   

Revenir en haut Aller en bas
 

LES NAUFRAGÉS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le naufragé...
» Le naufragé
» DES PARLEMENTAIRES LAISSENT LE NAVIRE NAUFRAGÉ DE LINITÉ COMME DES RATS
» Naufragés dans la nuit, direction la sortie. [Alexis]
» Solitude de naufragés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
océan mer ♒ :: joue avec moi. :: version quatre.-